Image Les bonnes pratiques pour rédiger un business plan

Les bonnes pratiques pour rédiger un business plan

De nombreux entrepreneurs commettent des erreurs dans la manière de rédiger leur business plan. Comment bien rédiger le dossier ? Que faut-il faire exactement, quelles sont les étapes incontournables ? Tour d'horizon des bonnes pratiques de la rédaction d'un business plan.


Comprendre l'objectif du business plan

Souvent, un business plan est créé autour de 3 d'objectifs :

  • Pour se projeter dans l'avenir : dans ce cas le document doit permettre de répondre aux questions : que serait l'activité d'ici quelques années ? qui seront les concurrents qui vont émerger et quelle sera l'évolution du marché ?
  • Pour trouver un financement : il convient alors de porter attention aux chiffres tels que le plan de financement prévisionnel, la capacité d'autofinancement, le besoin en fonds de roulement, le niveau d'endettement, etc.
  • Convaincre les partenaires commerciaux : pour obtenir des tarifs préférentiels, pour négocier le délai de paiement, l'entrepreneur doit mettre en avant dans le business plan l'opportunité commerciale pour le fournisseur. Il doit aussi rassurer sur les risques de l'activité.


Élaborer le business plan par étape

Pour faire un business plan efficace, il faut suivre quatre étapes consécutives :

  1. Définir le projet : répondez aux questions : quel est l'activité de votre projet ? Et en quoi est-il original ?
  2. Analyser le marché : quel est le marché et où se trouve-t-il ? Y a-t-il un client potentiel sur le lieu ? Qui sont les concurrents et quelles sont leurs forces et faiblesses ?
  3. Organiser et mettre en œuvre l'idée. Quand est ce que les produits seront sur le marché ? Quelle est la source de financement du projet ? Quelle forme de partenariat adopter ?
  4. Vendre le projet : comment rendre le document intéressant ? comment réaliser le pitch ?


Se faire aider par des amis

L'établissement d'un business plan constitue une étape essentielle dans la création d'entreprise. Toutefois, si vous n'avez pas la notion de gestion nécessaire pour cette tâche, en France, il existe de nombreux organismes qui peuvent vous aider :

  • Les associations d'accompagnement de créateurs : le réseau Initiative France peut vous proposer l'accompagnement d'un chef d'entreprise retraité pour vous guider sur la partie marketing/commerciale et financière du business plan.
  • Les chambres consulaires : disposent de nombreux plan d'action visant justement à aider les créateurs d'entreprises à réaliser leur business plan.
  • Les experts : vous avez aussi la possibilité de vous faire accompagner par un expert : un coach, un expert-comptable ou un créateur d'entreprise.

Trouver un financement

Même si vous avez réalisé un business plan dans les règles de l'art, si vous n'avez pas suffisamment de fonds propres pour le mettre en œuvre, trouver un financement extérieur s'avère incontournable. Plusieurs organisations ont vocation à financer les start-up et les projets d'un certain domaine. Les super Business Angels recherchent les meilleurs profils, les entrepreneurs à succès et les start-ups.


À l'image d'Iron Group, les Business Angels mettent à disposition de l'entrepreneur leur compétence, contacts et expériences afin de faire aboutir le projet. Cependant, notez que ces types d'investisseur peuvent parfois privilégier un domaine d'activité précis. Iron Group, le service d'aides aux entreprises de Julien Foussard s'adresse particulièrement aux business models fondés sur l'abonnement ou « les box ». Découvrez d'ailleurs plus d'informations sur cette entreprise au travers des journaux en ligne Fleximedia et Business and co !